Les 15 zones érogènes les plus courantes

15-most-common-erogenous-zones

Il y a sûrement certaines parties de votre corps qui vous font (beaucoup) plus d’effet que d’autres et les stimuler peut vous aider à vite grimper aux rideaux. Les zones érogènes diffèrent d’une personne à l’autre. Autrement dit, ce qui vous procurera du plaisir ne sera peut-être pas du goût de votre partenaire. Et vice versa, bien sûr ! Nous vous parlons des différentes zones érogènes, de la tête aux pieds.

N°1 Les cheveux

Qu’est-ce que c’est agréable quand quelqu’un vous masse le cuir chevelu ou passe sa main dans vos cheveux. Pour beaucoup, le cuir chevelu est une zone particulièrement érogène. Commencez par exemple vos préliminaires sous la douche en lavant lentement les cheveux de votre partenaire et en lui massant le cuir chevelu.

N°2 Les oreilles

Les oreilles peuvent être stimulées de bien des façons. Chaque oreille est très sensible, donc profitez pour la caresser et mettre le lobe en bouche. Pensez aussi à souffler doucement dessus comme cela peut le ou la faire frissonner (mais n’y allez pas trop fort !) Vous pouvez aussi les mordiller tout en douceur. N’oubliez pas de lui glisser quelques mots cochons à l’oreille et de lui susurrer tout ce que vous avez envie de lui faire…  Évitez toutefois’ d’insérer votre langue dans son oreille. Ce n’est pas une sensation très appréciée.

« Envie de donner des frissons à votre partenaire ? Pensez aux oreilles ! Caressez, sucez, soufflez, susurrez. »

N°3 La bouche, les lèvres et la langue

Comme vous le savez probablement, ces endroits regorgent de nerfs et sont donc très sensibles. C’est pour cette raison qu’embrasser son ou sa partenaire est tellement agréable. Mais ne vous arrêtez pas aux baisers et pensez à jouer avec le chaud et le froid. Pourquoi ne pas essayer de lui passer doucement un glaçon sur les lèvres ? Vous pouvez aussi passer au niveau supérieur et en lui mordant délicatement la lèvre pendant que vous l’embrassez.

N°4 Le cou et la nuque

Le cou est l’endroit parfait pour commencer vos préliminaires. Humidifiez légèrement vos lèvres et embrassez sensuellement le cou de votre partenaire. Vous pouvez ensuite descendre tout doucement… Une chose également très agréable est de passer sensuellement la langue dans son cou ou de souffler tout en douceur.

erogene zone

N°5 Les mamelons

Nous ne vous apprenons rien ; les femmes aiment particulièrement qu’on caresse et stimule leurs mamelons. Cependant, pensez à prendre votre temps et ne pas vous précipiter sur cette zone. Vous pouvez par exemple commencer par le cou, puis descendre tout doucement jusqu’aux mamelons et aux seins. Une fois que vous y êtes, pensez à les caresser, les embrasser et les titiller du bout de la langue. Vous pouvez également sucer et mordiller les mamelons, mais allez-y en douceur ! Faites attention à la réaction de votre partenaire et prenez note de ce qui lui fait le plus d’effet. Pour les hommes également, les mamelons sont une zone sensible. Veillez donc à essayer de les stimuler suffisamment lors de vos prochains préliminaires !

« Commencez par le cou, puis descendez tout doucement jusqu’aux mamelons et aux seins. »

N°6 Le dos

Même si le dos n’est pas une zone particulièrement sensible, cela peut être un bon point de départ pour votre petit voyage de stimulation le long des zones érogènes de votre partenaire. Commencez par exemple par un massage sensuel. Pour ce faire, vous pouvez – et nous vous le recommandons – utiliser de l’huile de massage. C’est un moyen très agréable d’aider votre partenaire à vraiment se relaxer. Une fois que vous sentez qu’il ou elle est parfaitement détendu(e), dirigez-vous vers l’une des autres parties du corps énumérées dans cette liste.

N°7 Le (bas-)ventre

La partie juste en dessous du nombril est riche en terminaisons nerveuses. Le bas-ventre est donc très sensible au toucher et vous pouvez y déposer quelques baisers, caresser longuement ou y passer votre langue sensuellement. Vous pouvez ensuite choisir de continuer à descendre ou alors de varier les préliminaires en vous attaquant à l’une de ses autres zones érogènes. L’idée est de ne pas foncer droit au but et de faire durer le plaisir en créant une certaine tension. Le final n’en sera que plus intense.

N°8 Les épaules, les bras et les doigts

Tout comme le dos, ces parties du corps peuvent parfaitement servir de point de départ aux préliminaires. Vous pouvez aider votre partenaire à se détendre en commençant à caresser ces zones ou en entamant un massage complet. Ces moments de détente sont indispensables lorsque vous et votre partenaire avez des journées bien remplies. En effet, le stress peut avoir un impact majeur sur votre vie sexuelle. Si vous êtes stressé(e), il est plus difficile d’être dans le bon état esprit pour profiter des séances coquines.

« Un massage, qu’on le fasse ou le reçoive, est quelque chose de très relaxant et thérapeutique. »

Si le stress vous empêche de vous sentir suffisamment excité(e), un massage peut vous aider à vous détendre. Un massage, qu’on le fasse ou le reçoive, est quelque chose de très relaxant et thérapeutique. Il peut être le parfait point de départ d’un moment très agréable. Pendant le massage et/ou les préliminaires, n’oubliez pas les épaules, les bras et les doigts. Si vous les effleurez et caressez légèrement, votre partenaire en aura des frissons. Pourquoi ne pas, par exemple, caresser doucement le bout de ses doigts, lui masser les épaules et l’embrasser à différents endroits des bras ?

lief koppel

N°9 Les fesses

Caressez, passez la langue, massez… lâchez-vous. Chouchoutez les fesses de votre partenaire pendant les préliminaires pour faire monter d’autant plus la température. Certaines personnes trouvent également la fessée érotique agréable et excitante. Ce n’est pas surprenant, étant donné que la frontière entre douleur et plaisir est parfois très mince. Cependant, même si cela peut (potentiellement) être très stimulant, donner une fessée à votre partenaire sans le prévenir n’est pas une bonne idée. Un coup bien placé (et bien intentionné) sur les fesses peut, en effet, avoir l’effet inverse que de celui que vous escomptiez.

N°10 Le scrotum et le périnée

Sans surprise, la zone autour du pénis est une zone très érogène. Caressez-la et accordez une attention particulière au scrotum, la peau qui protège les testicules, et au périnée. Beaucoup d’hommes aiment que vous jouiez avec leurs testicules, que ce soit du bout des doigts ou du bout de la langue. Vous pouvez aussi essayer de souffler doucement sur cette zone sensible. Soyez attentif(ve) à la façon dont votre partenaire réagit afin de savoir ce qu’il ou elle trouve agréable ou pas. Une autre zone très sensible chez l’homme est le périnée, la peau située entre les testicules et l’anus. Massez-le doucement avec vos doigts, mais ne passez pas directement au pénis afin de faire monter la tension.

N°11 Les lèvres vaginales et le mont de Vénus

Avant de stimuler le clitoris ou le vagin, concentrez-vous d’abord sur les lèvres et le mont de Vénus, une partie du pubis. Les lèvres extérieures et intérieures contiennent des millions de terminaisons nerveuses et sont donc très sensibles au toucher. Et même si on a souvent tendance à le négliger, le mont de Vénus aussi est une zone érogène. Qu’il soit ferme ou non, stimuler le mont de Vénus peut être très excitant et le moyen parfait pour des préliminaires plus que réussis !

Une suggestion qui peut avoir l’air bizarre : essayer de tirer gentiment sur son mont de Vénus. Comme il est connecté au clitoris et aux lèvres, certaines femmes trouvent cette sensation merveilleuse. Certaines trouvent même cela plus agréable que le contact direct avec le clitoris. La raison pour laquelle le sexe à sec est agréable pour de nombreuses femmes est que cela permet une stimulation accrue du mont de Vénus. Pensez donc à inclure cette zone négligée à votre routine à partir de maintenant !

« Les lèvres extérieures et les lèvres intérieures contiennent des millions de terminaisons nerveuses et sont donc très sensibles au toucher. »

N°12 L’anus

L’anus est l’une des zones les plus sensibles du corps et pourtant, le sexe anal ou la stimulation de l’anus pendant les rapports sexuels continue d’être tabou. Rassurez-vous, l’idée n’est pas de vous mettre dès que possible à utiliser un plug anal (même si vous êtes libre de le faire !). Il existe plusieurs façons d’intégrer progressivement la stimulation anale à vos préliminaires. Celle-ci peut être source de beaucoup de plaisir et n’a rien à voir avec votre orientation sexuelle. Massez l’anus de votre partenaire du bout des doigts ou à l’aide de votre langue (anulingus).

Si votre partenaire est partant(e), vous pouvez même y insérer un doigt (ou plusieurs). Si c’est le cas, n’oubliez pas d’utiliser du lubrifiant pour y aller en douceur. Observez la réaction de votre partenaire afin de savoir si vous pouvez aller plus loin ou vous arrêter pour le moment. Allez-y petit à petit comme ça ne sera sûrement pas agréable pour lui ou pour elle de lui insérer deux doigts sans crier gare.

billen

N°13 Les cuisses

La peau de l’intérieur des cuisses est très fine, ce qui la rend très sensible. Caressez-la doucement ou massez-la sensuellement. De temps en temps, effleurez « accidentellement » les parties génitales de votre partenaire pour créer encore plus de tension.

N°14 L’arrière des genoux

C’est peut-être juste moi, mais je trouve les genoux tout sauf sexy. Ils sont souvent trop secs et me rappellent parfois le visage fripé d’un vieux ronchon. Pourtant, l’arrière, ou le creux, du genou, est une autre histoire. Cette zone est semblable à l’intérieur de la cuisse, en ce que la peau y est très fine et donc très sensible. La caresser peut donc être très stimulant et comme c’est une zone moins intime, vous pouvez même la titiller lorsque vous êtes en public.

« Cette zone est semblable à l’intérieur de la cuisse »

N°15 Les pieds

Non, le fait que vous aimiez qu’on vous caresse les pieds ne fait pas automatiquement de vous un(e) fétichiste ! En réalité, la plupart des gens trouvent cette sensation très agréable. Un message des pieds peut donc facilement conduire à un massage avec une « fin heureuse ». Quelle façon intrigante de… prendre son pied, non ?

Quelles sont vos zones érogènes préférées ? Faites-le-nous savoir en commentaire !

Relevant stories

Répondre ou poser une question

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaîtra pas dans votre commentaire. Vous êtes libre de remplir la section Auteur avec un pseudonyme.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tags

Suivez-nous!