Vous essayez le sexe anal pour la première fois ? Voici quelques conseils

first-time-anal-sex

La sodomie est l’une des formes de sexe les plus excitantes et les plus agréables. Mais si vous ne l’avez jamais essayée, l’idée même peut refroidir vos ardeurs. Pour certaines personnes, le sexe anal est synonyme de douleur. Mais celle-ci n’est aucunement nécessaire, bien au contraire. Nos conseils : beaucoup de patience, de confiance et énormément de lubrifiant peuvent faire de votre première expérience un moment inoubliable.

1. Parlez-en

L’aspect le plus important du sexe anal est la communication. Une nouvelle source de plaisir peut être incroyablement excitante, mais peut aussi être terrifiante si vous n’en parlez pas ouvertement. Prenez le temps d’en discuter à deux pour voir si vous êtes tous les deux ouverts à l’idée et parlez de vos souhaits, vos désirs et vos sentiments sur l’expérience. Si vous avez peur, êtes mal à l’aise ou avez hâte d’essayer, il faut que vous lui en parliez. N’imposez pas vos envies à votre partenaire et donnez-lui le temps de se faire à l’idée. Nous vous recommandons également de ne pas vous mettre d’accord sur un moment en particulier où vous allez essayer, car cela peut faire naître une certaine appréhension. Laissez les choses se passer naturellement !

« Avant d’essayer la sodomie, il est très important d’en parler ! »

Renseignez-vous sur le sujet

Lire un livre sur la sodomie et le sexe anal en général est un moyen sexy de découvrir la pratique. Si vous comprenez l’anglais, un excellent livre à découvrir est Anal Sex Tips for Guys and Girls d’Angelicka Wallows. Elle y décrit ses propres expériences et vous donne de nombreux conseils pour pratiquer la sodomie de manière sûre et de façon à y prendre plaisir tous les deux.

2. Commencez en douceur

La première règle en matière de sexe anal est qu’il faut se détendre, se détendre et encore se détendre. Si vous allez trop vite, les conséquences pourront être très douloureuses. Armez-vous donc de toute la patience nécessaire. Une heure, quelques jours, des semaines voire des mois : cela prendra le temps que ça prendra. Commencez par stimuler votre anus, ce que vous pouvez faire de différentes façons.

Utilisez toujours du lubrifiant

Le lubrifiant est vraiment indispensable à toute forme de stimulation anale. Votre anus ne se lubrifie pas naturellement comme le fait le vagin, ce qui rend la pénétration plus difficile. L’utilisation de lubrifiant est donc indispensable. Veillez à utiliser un produit à consistance plus épaisse ; il existe des lubrifiants spécialement conçus pour le sexe anal. Si vous avez peur d’avoir mal, vous pouvez également utiliser un spray relaxant anal.

Massez l’anus

  1. Enduisez votre doigt et/ou l’anus de salive ou de lubrifiant et commencez à le masser doucement. Assurez-vous que vos ongles sont bien coupés afin d’éviter tout petit accident désagréable.
  2. Vous pouvez, par exemple, faire des petits mouvements circulaires avec votre doigt. Une autre option consiste à « rassurer » l’anus en titillant le sphincter avec votre langue, c’est ce qu’on appelle faire un anulingus.
  3. Lorsque vous massez l’anus, vous remarquerez qu’il se contracte dès que vous le touchez. C’est une réaction naturelle et tout à fait normale du corps. Plus vous le massez, plus le sphincter de l’anus se détend.
  4. Une fois que vous vous sentez plus détendue et que vous pensez être prête, vous pouvez essayer d’insérer lentement votre doigt. Soyez attentif(/ve) au langage corporel de votre partenaire. Les grimaces traduisent souvent une certaine douleur.
« Pour que le sexe anal soit aussi facile et agréable que possible, l’utilisation de lubrifiant est indispensable. »

3. Sextoys pour les préliminaires anaux

Si vous n’aimez pas utiliser vos doigts ou si vous avez peur de faire mal à votre partenaire avec votre doigt (ongle), vous pouvez également utiliser un sextoy tel qu’un gode anal fin.  Vous pouvez également utiliser un vibromasseur comme les vibrations détendent le sphincter et rendent l’expérience d’autant plus agréable. Une autre alternative est d’utiliser un plug anal.

Nos recommandations

Faites toujours attention à utiliser un sextoy spécialement conçu pour l’anus. En effet, ils ont une base plus large afin d’éviter que le jouet n’y entre entièrement et ne s’y perde. Vous avez sûrement entendu parler d’histoires de personnes qui ont dû se rendre à l’hôpital parce qu’un objet était… coincé. Vous n’avez sûrement pas envie de vous retrouver dans cette situation !

Avant même d’envisager d’insérer quoi que ce soit dans l’anus de votre partenaire, vous devez vous assurer (et rassurer votre partenaire) que le sextoy en question est fin. Et peu importe votre choix de jouet, ne lésinez pas sur le lubrifiant. Il est préférable d’opter pour un jouet anal avec un extérieur mou (comme du silicone) et un intérieur dur. Ils sont plus confortables que les jouets sexuels à extérieur dur et plus faciles à insérer que les sextoys mous.

Attention ! Évitez d’utiliser du lubrifiant à base de silicone pour des sextoys en silicone, ça pourrait les endommager.

Vibromasseur anal

Un vibromasseur anal est un sextoy vibrant spécialement conçu pour l’insertion anale. Nous recommandons vivement le vibromasseur Real Deal de You2Toys. Il présente une extrémité légèrement affinée et son diamètre n’est que de 2,5 centimètres, ce qui veut dire qu’il sera relativement facile à insérer. Donnez le temps au sphincter de s’habituer aux vibrations en maintenant le vibromasseur appuyé contre votre anus pendant un petit moment. Ensuite, insérez l’appareil tout en douceur.

Gode anal

Si les vibrations sont trop fortes pour vous, vous pouvez aussi essayer un gode anal. Le gode anal Cône à perles de la collection EasyToys Online Only, par exemple, est un excellent choix. Il est constitué de différentes perles de tailles croissantes. Il vous permet d’étirer l’anus petit à petit et à votre propre rythme. En effet, vous pouvez voir quelles sont vos limites et ce qui fonctionne le mieux pour votre partenaire. Vous n’avez pas besoin de l’insérer à fond si vous n’y arrivez pas. Vous pouvez vous arrêter à la moitié. De plus, la base du vibro est suffisamment large donc aucune inquiétude à avoir, il ne rentrera pas en entier.

Douche anale

Une douche anale est un outil pratique qui permet de nettoyer votre anus avant d’avoir des relations sexuelles anales ou d’utiliser un jouet anal. Tout ce que vous avez à faire est de remplir la douche d’eau tiède, d’insérer la buse dans l’anus et de presser la poire jusqu’à ce qu’elle soit vide. Retirez la buse, gardez l’eau à l’intérieur de votre corps du mieux que vous pouvez puis asseyez-vous sur les toilettes pour tout libérer. Voilà ! Maintenant, vous pouvez profiter de votre expérience anale sans aucun souci.

Stimulateur de prostate

La prostate est une partie très sensible et sa stimulation peut conduire à des orgasmes intenses. Cependant, elle n’est pas toujours facile à atteindre avec les doigts, mais heureusement, il existe des stimulateurs de prostate pour vous aider. Il existe différents types de stimulateurs prostatiques, notamment les vibromasseur, les, plugs anaux et les œufs vibrants. Certains disposent également d’options de stimulation supplémentaires telles que des stimulateurs périnéaux et des billes rotatives pour le rimming.

 

4. Passons aux choses sérieuses : essayer la sodomie pour la première fois

Si vous prenez votre temps avec les préliminaires anaux, les choses seront beaucoup plus fluides et agréables. Quelle que soit la quantité de lubrifiant utilisée pendant les préliminaires, vous devrez en appliquer à nouveau généreusement pour la pénétration proprement dite. Que vous vous fassiez pénétrer par votre partenaire ou par un gode-ceinture, vous devez toujours vous assurer d’utiliser une quantité suffisante de lubrifiant.

Se lancer

La clé d’une première expérience de sodomie réussie est de commencer lentement. L’anus n’est pas vraiment fait pour la pénétration, il faut donc y aller petit à petit et continuer à se rassurer l’un l’autre. Si c’est vous qui pénétrez, laissez votre partenaire vous dire à quelle profondeur vous pouvez aller et quelle force utiliser. Arrêtez immédiatement si l’un de vous ne se sent pas à l’aise. Vous pouvez toujours recommencer plus tard. Si l’un de vous a besoin de s’arrêter au bout de quelques minutes à peine, ça n’est pas un problème. Il vous suffira de réessayer plus tard.

N’oubliez pas les règles d’hygiènes

Monsieur, ne passez jamais de l’anus au vagin ou de l’anus à la bouche sans vous être préalablement lavé le pénis.  Les bactéries (des selles) se propagent facilement et peuvent vous rendre malade ou provoquer une infection de la vessie.  N’oubliez pas non plus que des « accidents bruns » peuvent se produire. C’est tout à fait normal et il n’y a pas lieu d’en avoir honte.

Conseil ! Stimulez également d’autres parties du corps pendant les relations sexuelles anales. Cela peut vous aider à vous détendre et sentir d’autant plus excité(e). Vous pouvez, par exemple, stimuler le clitoris ou le pénis à l’aide de votre main, d’un vibromasseur clitoridien ou encore d’un mini-vibromasseur.

Vous avez envie d’essayer la sodomie et avez des questions ou avez envie de nous parler de votre expérience à ce sujet ? N’hésitez pas à poster un commentaire !

Relevant stories

Répondre ou poser une question

Laisser un commentaire

Votre adresse email n'apparaîtra pas dans votre commentaire. Vous êtes libre de remplir la section Auteur avec un pseudonyme.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tags

Are you going to follow us?